Au sommet du Costa Rica, le Cerro Chirripo

Publié le : 20 décembre 20214 mins de lecture

Amateur de randonnée en pleine nature et de la montagne ? L’ascension du Mont Chirripó vous émerveillera à coup sûr. Avec ses 3820 m d’altitude, il s’agit du sommet le plus élevé de Costa Rica. Durant la randonnée, le paysage original sur les monts adjacents vous enchantera. Au loin, vous apercevrez les Caraïbes et la côte Pacifique.

L’ascension du Cerro Chirripó : à faire au moins une fois dans la vie par les passionnés de la montagne

Avez-vous toujours été envoûté par l’altitude ? La randonnée pédestre est-elle l’une de vos plus grandes passions ? Notez que vous n’êtes pas obligé d’être un grand sportif pour pouvoir essayer l’ascension du Mont Chirripó, bien que le sommet ait 3 820 m d’altitude. Il s’agit du plus élevé de Costa Rica. Si vous avez une âme aventurière, n’hésitez pas alors à dire « oui » à votre rêve de toucher le sommet de Cerro Chirripó.

Côté faune, le Mont Chirripo va également vous surprendre. De nombreuses espèces en voie de disparition y ont élu domicile, pour ne citer que le célèbre Quetzal Resplendissant et la Harpie Féroce (un rapace géant d’Amérique). Plusieurs oiseaux d’altitude y sont autant observables comme le tinamou, la pénélope et l’araponga tri-caroncule. Côté mammifère, vous trouverez en cours de route le capucin et le singe araignée. Ces animaux sont visibles en basse altitude. Vous trouverez aussi le lapin de Dice et le coyote mais un peu en hauteur.

Un poème à la nature

Le Parc National Chirripo qui s’étale sur plus de 50 000 hectares se trouve plus exactement dans la Cordillère de Talamanca. En effet, le parc rassemble trois sommets (dont le célèbre fameux Cerro Chirripo) ayant chacun une hauteur de 3 800 m. Si l’ascension du Cerro Chirripo attire de nombreux touristes c’est notamment grâce à la variété des paysages qu’elle offre au regard des amoureux de la randonnée. Plaines à perdre de vue, formations rocheuses, forêts tropicales…, le spectacle est tout simplement captivant.

Au-delà des 3 400 m, vous pénétrerez dans ce qu’on appelle le Páramo. C’est un milieu néo-tropical qui se distingue par de nombreux lacs glaciaires, des prairies de haute montagne et une végétation broussailleuse. D’ailleurs, le patronyme « Chirripo » n’a  pas été sélectionné au hasard. Il veut dire « eaux éternelles ».

Qu’en est-il du climat ?

Le climat du Parc National du Mont Chirripo est très varié. La saison sèche est de décembre à avril. Mais la saison humide se situe entre mai et novembre. Les précipitations sont de 3 000 mm3 (une moyenne annuelle). Dans les parties inférieures, les températures moyennes annuelles sont de 20°C. Par contre, dans les parties supérieures, elles frôlent le 0°C. Par ailleurs, durant la saison sèche, il peut y avoir en altitude des vents fréquents et violents. Voilà pourquoi les parties les plus hautes du Mont Chirripo connaissent quelquefois le gel.

Le volcan Irazu, une merveille pour les yeux
Quelles sont les caractéristiques de l’île Cocos, classée au patrimoine de l’Unesco ?

Plan du site